"UN ARBRE SEUL N'EST PAS UNE FORÊT" Li Sao

09 septembre 2006

Mais à quoi vais-je bien pouvoir servir ?

Quelle utilité y a t-il à faire un blog lorsque nous n'avons rien à dire. Pas de voyages en vue, pas d'aventures à sensations fortes, pas de déchirure sentimentale qui nécessiterait une thérapie intitulée " moi, ma vie, mes malheurs"... Pourquoi alors consacrer du temps à taper activement des mots sur un clavier ???

Peut-être parce qu' "un arbre seul n'est pas une forêt" et qu'écrire est certainement ubaobabn noble moyen pour trouver sa place dans cette forêt qu'est la vie.     Le problème est que je ne sais pas quel arbre je suis encore : le grand chêne qui domine tout,le baobab symbole de sagesse, le pin qui perd ses aiguilles, le sol-pleureur qui, malgré sa tristesse, fait rire, le palmier qui donne du baume au coeur? Est-ce utile de préciser que ma culture "forestière" est pour l'instant limitée?

Peu importe me direz-vous, l'important est qu'aujourd'hui, notre forêt rime avec "Virtuel"n et pour trouver sa place dans une telle forêt, il faut se jeter dans la jungle du Web. Alors me voici.

Posté par eva2483 à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]